Wroclaw, un vrai melting-pot

À Wroclaw, les œuvres d’art de différentes époques, la décadence architecturale et le cosmopolitisme voisinent avec l’esprit de périphérie, et ce au beau milieu de l’Europe.

Il y a sur l’Oder, fleuve traversant la ville, une centaine de ponts et une douzaine d’îles. Dans l’une d’elles, Ostrow Tumski, naquit Wroclaw, plus de 1000 ans de cela.

Au cours des siècles écoulés, la ville passa successivement sous la domination de la Bohême, de l’Autriche, de la Hongrie, de la Prusse et de la Pologne. Les cimetières protestants, catholiques et juifs en sont des témoignages significatifs.

Wroclaw est le siège d’une multitude d’écoles supérieures et d’organisations culturelles de grande importance, une ville peuplée de jeunes et de personnes venues d’un peu partout dans le monde.

La place du Marché du vieux quartier est le lieu où se croisaient autrefois les voies de commerce européennes et les styles d’architecture de diverses époques. L’hôtel de ville gothique est non seulement un monument historique, mais encore un centre culturel très animé.
On aime passer agréablement ses moments de loisir à Wroclaw. La place du Marché est bordée d’une multitude de restaurants de style, avec la fameuse Piwnica Swidnicka où la bière a toujours 1 meilleur goût.

Les habitants de Wroclaw organisent des festivals I dans tous les domaines culturels, entre autres le Festival international de Musique d’Oratorio « Wratislavia Cantans », qui est hautement apprécié.

La salle d’apparat Aula Leopoldina, représentative de l’Université de Wroclaw et aussi de la ville même, est un témoin significatif de la peinture et des arts décoratifs baroques.

Une des curiosités de la ville est le monumental « Panorama de la Bataille de Raclawice » (114 m de long, 15 m de haut et 1 710 m2 de surface). Il représente une bataille des guerres polono-russes du XVIIIe siècle. Exposé dans un bâtiment circulaire, il entoure les visiteurs de tous côtés et les « introduit » en plein milieu des événements observés. Un cinéma tridimensionnel d’il y a presque cent ans!

Menu: