Trésors de la terre

Au F siècle av. J.-C., on ramassait déjà l’ambre - résine fossilisée I d’origine végétale qui aurait des propriétés curatives - sur les côtes de la Baltique. À l’époque de l’Empire romain, les marchands du bassin méditerranéen venaient le chercher à Gdansk. Le musée du château de Malbork, dans son exposition intitulée « Histoire de l’ambre », montre des pièces remarquables d’ambre et des bijoux d’ambre. Dans la mine de sel gemme de Wieliczka, la plus vieille d’Europe, on a extrait quelque 25 millions de tonnes de sel pendant presque 1 000 ans. Cette mine est toujours en exploitation. Les quartiers désaffectés de la mine, compte tenu du microclimat qui y règne, ont été aménagés pour des fins thérapeutiques. Par ailleurs, des conférences et des bals sont organisés dans les salles souterraines. Un restaurant y est également en service. Certaines des galeries et tailles ont été transformée en écomusée minier dans lequel sont rassemblées des pièces d’exposition datant du XIe siècle. Les grottes et chapelles taillées dans la roche saline sont ornées de sculptures de sel. Une curiosité y est également l’église souterraine du XVIIe siècle où tout a ét é taillé dans le sel, depuis les girandoles jusqu’à la figure de saint e Cunégonde, la patronne de l’église.

Menu: