Spécialités culinaires

L’économie pastorale est liée indissociablement aux chaînes montagneuses des Carpates. Pendant cinq mois, du début mai 1 la fin septembre, on peut y rencontrer des bergers faisant paître leurs troupeaux de moutons. Dans les pâturages d’altitude, on continue d’employer des récipients et des procédés de fabrication du fromage traditionnels. Les cabanes des bergers, qui disposent d’un emplacement pour le foyer, sont les mêmes que plusieurs siècles auparavant. Vers la fin de la saison de pacage, on commence la fabrication du fromage de brebis fumé appelé oscypek. Au mois de mai a lieu à Zakopane le Festival de l’Oscypek.

La Pologne possède une cuisine variée et savoureuse. Les soupes traditionnelles, ce sont le barszcz rouge (à la betterave), le zurek z welbasa (soupe aigre avec saucisse) et la soupe aux champignons. Cela vaut la peine de goûter au bigos (choucroute et chou frais cuits avec viandes et charcuteries variées) et aux pierogi (divers genres de pâtes farcies). Les amateurs de pâtisseries sauront apprécier le piernik polonais (genre de pain d’épice), le sernik (gâteau au fromage blanc) et le makowiec (gâteau aux graines de pavot). Ceux qui préfèrent les plats régionaux pourraient être intrigués par le menu des auberges du XVIIe siècle de Sucha Beskidzka et Jelesnia. En effet, la spécialité I est la kwasnica, sorte de soupe au chou au groin de porc. Parmi les boissons, on appréciera surtout l’hydromel. Avec les plats de viandes, on préférera boire la vodka Wyborowa, pour les desserts le Krupnik (liqueur au miel). Pour vous raffraîchir en été, il n’y a rien de meilleur que la bière Zywiec, Okocim ou Lech.

Menu: