Résidences seigneuriales

Au XVIe siècle, le Wawel de Cracovie devint une somptueuse I résidence royale Renaissance. La République des Deux-Nations, I union de la Pologne et de la Lituanie, était à l’époque l’un des États les plus grands et les plus puissants d’Europe. La duchesse de Milan Bonne Sforza épousa le roi de Pologne Sigismond Ier le j Vieux, de la dynastie lituanienne des Jagellon. Elle amena d’Italie à la cour de Cracovie non seulement l’habillement et les mets italiens, mais aussi un grand nombre d’artistes. Ils nous ont laissé en héritage de remarquables sculptures et ouvrages d’architecture, telle la chapelle Sigismond du Wawel.

Les grands seigneurs polonais firent également construire des résidences somptueuses, entre autres les majestueux châteaux de Krasiczyn et de Wisnicz. Les Zamoyski ont même bâti la ville de Zamosc tout entière, où ils fondèrent une académie connue dans toute l’Europe. Le château de Lancut, remanié et embelli à plusieurs reprises par les propriétaires successifs de haute noblesse, était réputé dans toute l’Europe pour son faste. Un musée y est dorénavant installé, dans lequel est organisé, en mai de chaque année, un festival musical. Dans le château-musée de Nieborow, ayant appartenu à la famille princière Radziwill, on peut admirer une collection d’objets provenant de fouilles archéologiques ainsi que des ameublements de style.

Menu: