Gierloz

Le « repaire du loup », Q.G. d’Hitler

Le quartier général d’Hitler à Gierloz, appelé le « repaire du loup », est l’un des lieux les plus lugubres de la région, ce qui ne l’empêche pas d’accueillir une foule de touristes attirés par la légende et l’atmosphère sinistre qui y règne. Sur ce site avaient été construits 80 ouvrages divers, dont 50 bunkers. Le camp retranché était une véritable petite ville et possédait une centrale électrique, une gare de chemin de fer, un aéroport, un casino, un cinéma et les demeures des personnalités les plus importantes du pouvoir dans la partie centrale. Le tout était bien camouflé, entouré de barbelés et miné. En 1945, les Allemands firent sauter cette forteresse avant de se retirer, ne laissant derrière eux que des ruines qui sont accessibles au public.

Menu: