La conurbation de Gdansk - un chapelet de villes

La conurbation que Gdansk forme avec Sopot et Gdynia dans la bande littorale de la baie de Gdansk constitue l’une des plus grandes attractions touristiques de la Pologne. Chacune de ces villes possède une ambiance qui lui est propre : Gdansk est une cité plus que millénaire qui s’enorgueillit de son passé hanséatique ; Sopot est une station balnéaire qui est le symbole de l’agrément et de la mondanité ; Gdynia est le témoignage de l’esprit d’entreprise des Polonais qui, ayant recouvré l’indépendance en 1918 après un siècle et demi de démembrement du pays, réussirent à construire en à peine dix ans l’un des plus grands ports sur la mer Baltique.

L’histoire de la conurbation de Gdansk est un élément important de la conscience politique des Polonais : c’est en effet ici que les grèves de 1970, 1980 et 1988 ont amorcé la destruction du système communiste. En 1980, Lech Walesa dirigea la grève aux Chantiers navals de Gdansk, qui devinrent le berceau du mouvement social « Solidarité » {Solidarnosc). Par la suite, le leader syndical fut élu président de la République polonaise et reçut le prix Nobel de la paix. <

Menu: