Bière et sel de Wroclaw

Dans la façade sud de l’hôtel de ville se trouve l’entrée de la « Piwnica Wroclawska », la brasserie la plus connue de la ville, qui date du début du XIVe siècle. Selon un vieux dicton, « qui n’est pas venu à la Piwnica Wroclawska n’est jamais venu à Wroclaw ». Aujourd’hui comme dans les temps passés, la Vieille Ville et surtout la place du Marché sont des lieux de rencontres. On y dénombre près de 200 restaurants, cafés, pubs et clubs (ceci rien que dans le centre restreint délimité par le fossé qui protégeait jadis les remparts de la ville). Outre la « Piwnica Wroclawska », il convient de recommander également la brasserie « Spiz », qui est installée dans les sous-sols du nouvel hôtel de ville. On peut y boire de la bière à base de blé, que l’on prépare aux yeux de tous les clients, en grignotant un morceau de pain avec du saindoux.

La cité vivait autrefois de commerce, aussi a-t-elle beaucoup de places. À part la place du Marché, il y a encore la place Solny (du Sel) et la place Nowy Targ (du Nouveau Marché). Sur le côté nord de la place Solny se trouvaient des échoppes de marchands de sel. On pouvait également y acheter du miel, de la cire, des fourrures de qualité, du caviar, du thé et même de la viande de chèvre. Les dernières échoppes de sel furent démolies en 1815, mais la place est toujours un lieu où l’on fait des affaires. Les fleuristes n’arrêtent leurs ventes que tard la nuit. C’est aussi l’endroit où se rencontrent les amoureux, de préférence près de la fontaine aux dragons ou de la colonne-aiguille de pierre.

Menu: